...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kiri no Satô - le Village de la Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Maître de Jeu
Animateur RP
Masculin Messages : 59
Date d'inscription : 27/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Points de missions: 0
Affinités élémentaires:
Village d'origine:

MessageSujet: Kiri no Satô - le Village de la Brume   Jeu 18 Mar - 19:46

Kiri no Satô - le Village de la Brume




« À travers la brume – La véritable histoire de Kiri » – Document daté de l’an 1223

    L’histoire de Kiri Gakure no Sato est relativement nouvelle comparé à celle des autres villages. Peu de temps après l’alliance entre les clans Senju et Uchiwa et la création du village de Konoha, les clans du pays de l’eau commencèrent à craindre la nouvelle situation. Ne voulant pas rester isoler et voulant une place de choix dans le nouveau monde qui se construisait peu à peu, les clans du pays décidèrent de former une alliance à leur tour pour créer leur propre village…Kiri. Avant cette époque, contrairement à ce que les habitants du reste du monde pourraient croire, le pays de l’eau était l’un des seuls qui n’étaient pas ravagé par la guerre. Les clans vivaient en paix, chacun de son côté. Lors du règne des deux premiers Mizukage, tout allait plutôt bien. Le pays s’était élevé au rang des cinq puissances et son influence économique grandissait d’année en année. Cependant l’époque sombre de Kiri arriva en même temps que le Sandaime Mizukage. Venu, selon ses dires, du Sud du pays, il arriva au village comme un coup un tonnerre. Alors que le Nidaime Mizukage faisait un discours sur la place publique, il l’attaqua sournoisement et il le terrassa d’un seul coup. Après cet acte, avouons-le, très surprenant, il se déclara lui-même Kage. Il fit exécuter les conseillers du village et c’est alors que son règne de terreur commença. Voulant s’assurer la puissance absolue, il fit éliminer tous les possesseurs de Kekai. Par la suite, le village sombra encore plus vers la décadence et la violence et les examens de sélections des ninjas devinrent d’immenses combats à mort entre les participants. Durant les quelques années de son règne, le village perdu toute sa gloire et la stabilité économique qu’il avait acquis depuis sa création. À quelques reprises, de petits groupes de personnes tentèrent de le renverser, mais chaque fois, peu importe leur nombre, Sandaime réussissait à les repousser. Un jour, à la plus grande joie de tous les habitants du village, le Mizukage disparut…Et personne ne su jamais où il était partie. Par la suite, le Yondaime Mizukage prit la relève et il promit à tout le de redorer l’image de ce dernier et à lui faire retrouver sa gloire d’autrefois. Bien qu’il réussisse à améliorer la situation, c’est sa remplaçante, la Godaime Mizukage qui fit une véritable différence. Cela ne fait que quelques mois qu’elle a accepté son poste de Kage et déjà les choses commencent à s’améliorer.


Extrait du journal de l’Ermite du Mont Mizu – Document daté de l’an 1231

    « C’est un véritable désastre! Le pays de l’eau a été la victime de la première attaque du démon à dix queues et de son maître Madara Uchiwa. Les ninjas de Kiri ont bien essayé de résister à l’assaut de la bête et de son maître, mais rien ne pouvait faire face à une telle créature. Même moi, le grand Ermite du Mont Mizu, maître des techniques secrètes des maîtres anciens, n’a pas été en mesure de venir à bout de cette chose. J’ai dû faire appel à mes amis du clan Neko afin d’évacuer tous les habitants du village et des régions avoisinantes alors que je combattais le démon. Si ce n’avait été de mon intervention, tout le monde serait mort…Après ma fuite, Juubi et Madara lancèrent une puissante attaque qui ensevelit sous les eaux le village et même tout le pays.

    Sous le choque, ébranlé par la perte de leur patrie, les ninjas de Kiri ainsi que tous les survivants se sont installés sur les côtes désertes du pays du thé dans l’espoir de pouvoir reconstruire ce qu’ils avaient perdus. Je ne sais pas ce que l’avenir réserve pour ce peuple de farouche guerrier…Mais une chose est certaine, il ne sera pas facile de regagner confiance et de rebâtir ce qui a été perdu. Pour l’instant, tout se déroule bien, mais pour combien de temps?

    Ce nouveau territoire offre aux habitants de Kiri un tout nouvel environnement. Au lieu d’être restreint à vivre sur une petite série d’îles, ils ont maintenant accès un à immense territoire qui s’étend sur toute la péninsule du thé. Ici, d’imposantes forêts recouvrent le territoire et les terres défrichées par les anciens habitants leur permettront de cultiver la terre. Godaime Mizukage a survécu à ce violent combat contre le mal et sa détermination sans faille soutiendra le pays comme jamais.

    Caché parmi les ruines de l’ancienne civilisation du thé, je m’adonne à un nouveau rituel qui me permettra de faire réapparaître le brouillard protecteur de Kiri. Il s’agit peut-être de la dernière chose qui pourra redonner espoir au peuple de l’eau…»

    Enzô Mizuban, Ermite de la péninsule de l’effroi


Copie écrite du discours de nomination de la Rokudaime Mizukage Hani Terumi – 1285

    « En ce jour solennel, suite à la mort de ma mère, la clairvoyante Godaime Mizukage, je reprends son flambeau.
    Les choses n’ont pas toujours été faciles. Depuis qu’elle a prit sur ses épaules la lourde responsabilité d’ombre de ce village, ma mère a tout fait ce qui était en son pouvoir pour protéger les siens de l’adversité. Elle a voulut recréer la Kiri de jadis, celle qui brillait de son éclat dans le montre d’il y a longtemps. Aujourd’hui, c’est à moi qu’incombera la tâche de poursuivre sa mission. Je ne suis pas ma mère et je suis loin d’avoir son expertise et sa sagesse, mais je suis persuadé que si vous m’en laissez la chance, je pourrai enfin atteindre son but.
    Cela fait 40 ans que nous nous sommes installés sur les côtes de ce pays. Nous avons reconstruit une nation qui n’est pas la nôtre, une nation que les autres nous ont forcés à remanier afin de calmer nos ardeurs de combattants. Ma mère voulait que nous regagnions notre liberté, et c’est ce que je vous apporterai!
    Moi, Hani Terumi, Rokudaime Mizukage, je m’engage à redorer l’image de notre belle et grande nation. Kiri retrouvera son visage d’antan, celui qui faisait trembler de peur ses ennemis, celui qui était synonyme de puissances et de grandeurs! »

________________________________________
Côté RP

Voici la liste des avantages et des désavantages que TOUS les ninjas du village reçoivent en même temps que leur validation. La plupart du temps, il s'agira de bonus optionnelle et de restrictions mineurs.

Avantage : Les ninjas de Kiri sont passés maître depuis bien longtemps dans la formation de leurs jeunes recrues. Le village de la brume est reconnu pour fournir la meilleure formation à ses ninjas. C’est pourquoi tous les ninjas de Kiri débuteront le jeu avec une technique supplémentaire.

Désavantage : Le pays de l'eau est entouré d'un voile mystique de brume et une quantité étonnante d'eau et d'humidité flotte dans l'air. Au fil des années, le code génétique des habitants de la région a su écarter l'affinité Katon. Ainsi, aucun Ninja de Kiri ne peut avoir l'affinité Katon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kiri no Satô - le Village de la Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Chi : Naruto's Inheritance :: Start :: Histoire et évènements :: Recherches de Rinzõ Mamiya-



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit