...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event n°1] Arrivée au campement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Maître de Jeu
Animateur RP
Masculin Messages : 59
Date d'inscription : 27/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Points de missions: 0
Affinités élémentaires:
Village d'origine:

MessageSujet: [Event n°1] Arrivée au campement !   Dim 21 Mar - 0:13

Arrivée au campement !

Et voici le premier sujet de l’Event 1, vous commencerez l’Event ici-même, dans les plaines désertiques de la Steppe aride.

Vous devrez raconter votre périple pour arriver au Nord-est de cette province très dangereuse où la déshydratation est fréquente. En conséquent, Genin, soyez très prudent car cette province est connu pour ses bêtes cherchant vivre pour survivre.

Le camp de base de la mission est déjà installé, de petits bateaux ont été préparés et n’attendent plus que vous pour commencer votre mission. Quelques informations avant de commencer :

    - Ninjas de Kami, vous mettrez un jour et demi à venir jusqu’au camp de base, n’oubliez pas vos provisions de nourritures et vos kit de survies Wink
    - Ninjas de Konoha, vous mettrez un jour et demi également pour arriver au camp de base, même conseil qu’aux ninjas de Kami.
    - Ninjas de Kiri, vous mettrez deux jours et deux nuits à arriver au camp de base, soyez prudent car vous devez traverser presque tout le continent, même conseil qu’aux ninjas de Kami et de Konoha, vous aurez besoin de force sur place même si vous aurez quelques heures de repos.


Chers ninjas, à vos claviers !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Uzumaki Kitai
Chuunin de Konoha
Ninja de classe moyenne.

Masculin Messages : 43
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Points de missions: 0
Affinités élémentaires: Fuuton
Village d'origine: Konoha

MessageSujet: Re: [Event n°1] Arrivée au campement !   Mer 24 Mar - 5:05

    [hs: Bon étant donné que personne ne se lance...je serai le premier^^]

    Une mission à portée internationale ? Jamais Kitai n'avait déjà entendu parler d'une telle procédure. Les différents Villages Ninja agissant d'abord et avant tout pour leur propres intérêts afin d'écraser la concurrence, ou du moins de s'établir en position dominante, les voir ainsi s'allier était des plus déconcertant...En vérité, voir une telle communauté tendre la main vers son voisin était plutôt du domaine de l'impossible. Imaginer que les Villages piétineraient leur orgueil légendaire pour se tourner vers un tiers était tout aussi incroyable que de voir ce même tiers accepter de prêter main forte, sans rien en tirer en retour. Le Monde changeait-il ? L'alliance formée dans les temps anciens reprenait-elle substance ? Les différents dirigeants avaient-ils laisser tomber leurs rêves de gloire et de pouvoir au profit de la communauté ? Jadis, du temps de son ancêtre le légendaire Uzumaki Naruto, les différentes organisations Shinobis étaient parvenues à s'abstraire des principes qui avaient composés jusqu'à ce jour leur mode de vie pour s'assurer d'un monde meilleur. S'alliant contre l'adversité et prônant l'action solidaire, le Monde Ninja avait sut se sortir de ce qui serait à jamais les années les plus noires du monde. Allant jusqu'à oublier les querelles nationales afin de s'unir sous la seule bannière de Kami, créant ainsi un tout nouvel ordre, nombreux avaient cru voir arriver les présages d'une vie de paix et d'harmonie...mais jamais cette douce idylle ne leur était apparue. Unis malgré eux, nombre de Village se désintéressèrent de l'Alliance faite au nom de la paix pour se tourner vers leur seul et unique avenir...

    Et encore une fois, il en était de même. Le Kage avait sommé à son bureau quelques shinobis pour composer une escouade de choc qui reconstituerait l'alliance passée. Alors que déjà dans le Village, les rumeurs courraient d'un Messager en provenance de Kami, bien vite Kitai put entendre le fin mot de l'histoire. Convoqué en compagnie de quelques autres Ninja de sa connaissance, ou encore totalement inconnu, le Kage leur fit immédiatement part de la situation. Depuis quelques lunes d'étranges attaques avaient été rapportés aux différents Chefs du Monde Ninja. Meurtres sanglants sans aucune connotation, le périmètre d'attaque était bien trop dispersé pour pouvoir permettre à une Équipe ordinaire de Shinobis de s'y attaquer. Ces terribles alertes ayant éveiller les inquiétudes des Kages, une mission de reconnaissance avait été envoyé pour suivre et découvrir le secret des Ombres Sans Visage, considérés comme les Ennemis jusqu'à nouvel ordre...pour trouver une base suspecte aux abords du territoire maudit. Alerté par ce curieux phénomène, la décision des Villages n'avaient pas traîné...il fallait au plus vite découvrir ce qui s'y déroulait, et écraser la menace dans l'oeuf. Les Villages Ninja s'allieraient une nouvelle fois sous la bannière de la menace et du danger. Afin de se prémunir contre quelques ennemis, ils resserraient les liens de leur ancienne amitié par la seule force de l'hypocrisie en entretenant un but totalement individualiste. Et au milieu de tout ça, malgré ses protestations et son visible manque d'intérêt envers cette mission qui ne révélerait encore qu'une façon grotesque d'assurer le pouvoir du village, tant au niveau politique que sécuritaire, Kitai avait été forcé à joindre l'équipe. Manifestant ouvertement ses critiques quant aux pratiques barbares du Village qui consistaient à engager les hostilités sans négociation, Kitai avait pourtant été forcé d'accepter la mission. Alors que le Kage, son propre père, mettait de l'avant la sécurité de ses amis et de sa famille, Kitai ne pouvait qu'accepter...qui plus est son entraînement d'Éclaireur et les capacités qu'il en avait acquis se trouvaient à être indispensable pour la mission.

    Contraint par son simple rang à obéir aux ordres, et motivé par le désir de protéger ceux qu'il aimait, Kitai rebroussa chemin afin de préparer son équipement. Le voyage qu'il s'apprêtait à faire serait long et fastidieux, lui qui connaissait mieux connaissait mieux que quiconque comment se préparer à un tel trajet savait pertinemment le peu de chances de certains à revenir saint et sauf au Village de Konoha. Se saisissant d'un pack-sac, Kitai établit rapidement la liste des objets qui seraient nécessaires, sans être superflu, à son voyage. Se constituant en premier lieu des réserves de nourriture en prévision du long trajet qu'il aurait à faire, il se saisit, non sans une grimace de dégoût, de quelques sachets de nourriture ionisée. Consistant et prenant très peu de place, le Ninja avait des rations pour pratiquement une semaine, s'il contrôlait sa propre faim. Ensuite, il fit sa provision d'eau et de noix pour s'assurer quelques collations nécessaires pour garder le rythme à entretenir pendant le voyage. Étranger au climat qui serait de rigueur dans le lieu qu'il visiterait, il se saisit d'une couverture supplémentaire et de quelques vêtements qui lui permettrait de survivre en climat extrême. Son sac plein, le jeune Shinobi savait qu'il devait désormais passer au matériel Ninja. Vérifiant l'inventaire de ses sacoches de combat, accrochés à ses cuisses, il vérifia si tout l'arsenal était bien présent. Kunais, Shurikens, fils d'acier...son armement était comme toujours prêt au combat, mais il savait que quelques modifications étaient nécessaires. Un aussi long voyage nécessiterait un apport d'énergie supplémentaire et il se saisit donc de quelques pilles énergétiques. Ajoutant au tout une petite radio, une lime et quelques bombes fumigènes, Kitai se savait désormais prêt. Enfilant le traditionnel poncho attribué au Ninja lors de Missions lointaines, il s'apprêtait à quitter Konoha pour une toute nouvelle aventure. Sortant de chez lui et déambulant tranquillement dans les rues, il porta une dernière fois son regard sur les bâtisses et les personnes l'entourant. Peut-être était-ce la dernière fois qu'il les voyait...

    ___________________

    L'heure du départ avait été fixé bien avant que les Ninjas désignés aient donné leur approbation pour cette mission. Aux portes du Village, l'Équipe se rejoindrait sans qu'aucun retard ne soit accepté. Reconnaissant parmi les Ninjas envoyés quelques visages, un petit sourire en coin naquit sur le visage du descendant Uzumaki alors qu'il savait qu'il ferait équipe avec certains de ses meilleurs amis. Se présentant chacun brièvement, nombre d'inconnus siègeraient parmi la troupe, mais Kitai ne s'en formaliserait pas, car de toute façon il se donnerait corps et âme afin d'éviter toute perte. Concrétisant le plan, Kitai savait pertinemment quel serait le sien...et en connaissait l'importance. Éclaireur de la troupe, il serait en première ligne. Guidant l'équipe et s'assurant de la sureté du déplacement, il voyagerait à plus d'une trentaine de mètres de l'unité pour s'assurer que rien ne viendrait faire encombre à leur chemin. Et sans plus attendre, le départ fut donné par le Juunin présent. Kitai s'élançant au travers des arbres de l'Étendue Forestière sans rien ajouter d'autres. Avbalant la distance en quelques bons, la résistance et les capacités de survie de Kitai lui permettait sans aucun problème de s'adonner à un tel déplacement. Misant sur son endurance et sa vitesse inégalée, Kitai inspectait chaque parcelle de terres. Regardant au loin pour s'assurer de suivre le chemin le plus agréable et le plus facile à accéder, il utilisait ses capacités analytiques pour tracer un chemin pratique et efficace. Pausant ses pieds sur les arbres les plus solides, calculant chacun de ses mouvements pour économiser son énergie et désignant le chemin le plus direct pour rejoindre l'emplacement du campement: les Steppes Arides.

    Au bout d'une journée, la cadence employée par Kitai ne diminue pas une seule seconde. N'accordant que de très rares pauses afin de pouvoir reconstituer les forces de son équipe, ces dernières étaient rares et courtes pour encourager les autres Shinobis à se donner au maximum de leur capacité et éviter de donner à leurs muscles le temps de se reposer et d'affliger plusieurs de nombreuses douleurs. Sachant pertinemment l'effort considérable qu'il demandait aux autres pour le suivre, alors que toute sa vie il s'était entraîné en vue de devenir un Éclaireur digne de ce nom afin de pouvoir survivre et déployer le maximum de ses capacités en tout temps, Kitai accorda une nuit de repos à l'Équipe de Konoha. S'installant pour manger rapidement, Kitai encouragea les autres à ne pas trop bavarder pour pouvoir profiter au maximum du temps leur étant accordé pour se reposer, les encourageant en leur disant que le trajet était certainement la plus pénible des phases de cette mission. Écoutant ses propres conseils, Kitai donna immédiatement l'exemple en se glissant sur le sol dans un bâillement, et en s'enroulant dans ses couvertures pour profiter des quelques heures de sommeils nécessaires au bon fonctionnement de leur corps.

    Désigné comme chef pour le trajet, étant le seul à avoir les capacités nécessaires afin de mener à bien l'expédition, sa connaissance du territoire qui les attendait était la principale raison de son arrêt. Arrêté à la lisière de la forêt pour la nuit, Kitai avait ses raisons pour un tel choix et la principale était qu'il savait ce qui s'étendait devant eux: les Steppes Arides. Bientôt, les Ninja de Konoha seraient confrontés à un climat que nul n'avait jamais enduré. Les Steppes n'avaient aucune indulgence. Le sol comme le ciel semblait se rebeller contre la présence d'étrangers dans leur demeure. Encourageant chacun à se couvrir la tête de telle façon à prémunir leur corps des effets néfastes du Soleil, Kitai ne laissa que quelques secondes à chacun pour déplorer le paysage désertique qui s'étendait devant eux. Véritable expression de la cruauté de la nature, le territoire entier semblait mort. Aucune végétation ne s'y profilant, toute vie semblait avoir désertée les Steppes n'y laissant qu'une quantité incroyable de sable qui reflétait la chaleur cruelle du soleil. Alors qu'il savait pertinemment à quoi s'attendre, Kitai ne pouvait que déplorer cette triste vue. Un désert de mort et de désolation, voilà ce qui les attendait. Sentant le découragement s'élever parmi la troupe, Kitai donna le signal de départ et tous s'élancèrent d'un même mouvement dans les sables du Désert. Le sol complètement sec et n'accordant aucune grippe sous les pas des Ninjas, un temps d'accommodation avait été nécessaire avant que tous comprennent que le rythme jusqu'alors soutenu était impossible en un tel lieu. Le Sable était un environnement complètement différent avec ses nombreuses dunes et sa densité moindre que la terre, entraînant plusieurs Ninjas de Konoha à user de leur Chakra pour se stabiliser sur cet environnement. Cependant, là n'était pas le problème majeur. Le Soleil plombant et destructeur de l'endroit était et demeurait la principale source d'ennuis. Vidant complètement de leur énergie les Ninjas de Konoha, plusieurs haltes furent nécessaires pour monter une tente et s'abriter une bonne heure pour boire et se repaître de la douceur de l'ombre...Plus pénible encore, les Shinobis du Village de Konoha devait lutter contre la fatigue et le découragement, chacun se questionnant sur la réussite de cette mission. Kitai le savait, dans un tel endroit, le infime découragement pouvait se révéler fatale...et il incombait à lui, en tant qu'éclaireur d'expérience, de ranimer les troupes.


      « Allez...ne me dites pas que vous êtes déjà fatigué. Le Voyage est encore long et le plus dur est encore devant. Vous pensez avoir tout donné pour venir ici ? Alors sachez que vous êtes foutu. Si vous avez tout donné, le reste du voyage signifiera la mort pour vous. Vous devez le réaliser, ce que vous venez d'accomplir, vous l'avez fait en pleine forme. Ce n'était pas une promenade de santé, mais votre corps était au top...alors que maintenant vous êtes près de l'épuisement complet. Déshydratation, douleur musculaire, fatigue, étourdissements...vous êtes certainement dans l'état le plus lamentable qui soit. »


    Marquant une pause, Kitai promena son regard sévère sur chacun des membres de sa troupe. Depuis plus d'une journée, le jeune Uzumaki n'avait pas prononcé le moindre mot. Reconnu comme étant une personne asociale et qui ne gaspillait pas sa salive inutilement, le voir s'emporter dans un tel élan d'éloquence aux propos aussi pessimistes était des plus décourageant. Relevant la tête, augmentant le ton de sa voix, la suite fut cependant prononcé avec une note d'espoir en arrière-plan.

      « Comment survivre alors ? En étant des véritables Shinobis de Konoha. En vous brûle la Volonté du Feu, et rien ne pourra venir l'entraver. Vous voulez survivre. Vous voulez vivre, alors ne l'oubliez pas. Vous ne continuerez pas simplement pour le bien fondé de cette mission, mais avant tout pour vous en sortir. Repoussez vos limites. Repoussez vos pensées négatives, car ici...elles ne servent à rien. Obstacle supplémentaire à votre survie, faites en sorte de mettre de côté toutes ces dernières et foncez. Courrez pour vivre et voir un jour nouveau se lever. Un jour ou vous serez fier de vos exploits. Un jour ou vous serez plus fort et plus décidé que jamais. Repoussez les limites de votre être de telle sorte à soumettre la Nature elle-même à votre vision des choses. Lorsque vous vous direz que vous n'en pourrez plus, alors fixez-vous un nouveau but. Et lorsque vous aurez ateint ce but, vous constaterez que vous êtes plus fort et vous vous en fixerez un autre. Et pour le moment, le premier but à vous fixer c'est de laisser tomber la fatigue qui vous incombe et de me suivre...MAINTENANT. Pour vous. Pour Konoha. Laissez-vous consumer par la Volonté du Feu et continuez... »


    Mots du coeur, ce discours fusa des lèvres du jeune Uzumaki avec force et impétuosité. Son regard brûlant de cette volonté propre à ceux de Konoha, le Shinobi s'élança plus décidé que jamais vers ce but qu'il s'était fixé. S'empêchant de poser un seul regard sur ses compagnons, il savait que la suite de cette péripétie leur appartenait. Il ne pouvait décider à leur place, et seuls continueraient ceux qui avaient réellement leurs projets à coeur. S'éloignant sans un mot du campement, ses pensées étaient tournées vers ceux qui l'accompagneraient et non pas vers ceux qui avaient quitté Konoha en sa compagnie. Non, ces personnes n'existaient plus...ils avaient fait place à de nouvelles. Marqué par la rigueur de la nature et par la sévérité de la réalité, leur âme elle-même avait été transformé par les pensées noires qui avaient dues s'immiscer dans leur esprit, alors qu'ils n'avaient plus le moindre repère. Il n'existait qu'un seul remède à cette noirceur: la lumière d'un nouveau but. Kitai le savait, ceux qui abandonneraient ne seraient plus jamais les mêmes...alors que ceux qui continueraient seraient plus fort que jamais. Traversant le désert avec une force nouvelle et avalant la distance avec une vitesse qui aurait dut depuis longtemps les quitter, ce n'est qu'après plusieurs kilomètres que Kitai détourna son regard de l'étendue désertique pour savoir qui avaient fait fit de ses craintes pour le suivre. Se retournant quelques secondes...il les vit tous. Le visage sévère, la peine peinte sur leur visage, leur corps tremblant sous l'effort...mais le regard brûlant du Feu de Konoha. Essoufflés et meurtris, plusieurs les auraient décrit comme sur le seuil de la mort ou du moins comme des cas désespérés et voués à l'échec...mais Kitai savait qu'il n'en était rien. Ces personnes survivraient. Pour leurs rêves. Pour eux. Pour leur propres convictions...Ce territoire ne viendrait pas au bout de leurs forces. Non, jamais. En eux vivait la Volonté du Feu, et ce n'était pas cette parcelle de terre qui aurait raison d'eux. Bravant les Steppes Arides en défiant la nature elle-même de les arrêter, les Shinobis de Konoha démontraient leur bravoure face à l'adversité. N'acceptant pas de se faire dominer par la Nature, ils la défiaient avec une seule arme : leur volonté à tout épreuve.

      « Le campement est à moins d'un kilomètre...donnez tout ce que vous avez. »


    D'un seul et dernier élan, Kitai donna tout ce qu'il avait. Puisant dans ses dernières ressources d'énergie, il augmenta la cadence. Leurs pas se faisant plus rapides. Leur coeur battant plus vite. Leurs corps en supportant d'avantage et encore bien plus. Ce dernier kilomètre serait leur dernier et ultime défi à la nature et à leur propre personne. Poussant encore plus loin, encore plus fort...la vitesse entre eux et leur objectif ultime s'amenuisait. Le coeur de Kitai s'emballant alors qu'il savait que la réussite approchait. Son esprit se focalisant sur cet unique et primordial objectif. Son corps se donnant complètement à la seule réalisation de ce dernier exploit...enfin son pied se posa dans le campement. Un bruit sûr et mat d'un corps se posant enfin sur le sol après une course effrénée. Son corps tremblant de tous ses membres, ses muscles tressaillant sous le poids de l'effort fourni, son être entier réclamant repos...seul son esprit restait digne et droit. Observant le campement du regard avec une fierté non dissimulée de découvrir qu'ils étaient les premiers arrivés, il se tourna vers ses coéquipiers pour leur sourire...Ils étaient enfin arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Kazan Kylith
Genin de Konoha
Ninja en formation.

Masculin Messages : 23
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Points de missions: 0
Affinités élémentaires: Raiton
Village d'origine: Konoha

MessageSujet: Re: [Event n°1] Arrivée au campement !   Mer 24 Mar - 17:40

Une journée de plus venait de se lever sur le village de Konoha et Kylith aller se lever d’ici sous peux pour aller s’entrainer un peux, mais depuis quelque temps Kylith avait remarqué que tous les Ninja de haut grade avait un comportement bizarre, même son maître Iroda Natsu avait un comportement assez louche depuis quelque temps avec lui et Takeshi Nara son équipier. Kylith n’arrêtais pas de ce demander pourquoi ce comportement bizarre envers tous les ninja de grade assez bas comme Genin par exemple. Kylith prit ses affaires et quitta son appartement pour aller faire son entrainement solo qu’il faisait tous les jours. Aujourd’hui il allait faire une entrainement qui porterait que le Taijutsu donc en arrivant sur le terrain d’entrainement il trouva assez vite un arbre ou il se mit à taper comme un damnée dessus. L’entrainement durait en général 4 bonne heures, mais la au bout de 3H00 sont maître débarqua sur le terrain avec Takeshi pour lui annoncer qu’il partait pour une mission à l’échèle international. Kylith était surprit de recevoir une mission comme celle la même s’il se doutait qu’il ne partait pas qu’avec Natsu son maître et Takeshi, il devait y avoir forcément d’autre ninja plus qualifier pour cette mission. Kylith récupéra son matériel et partit avec les deux ninja vers un certain endroit, cette endroit était les portes du village ou il y avait déjà un certain nombre de ninja de niveau moyen. Une fois arriver la Kage leur dévoila leur mission. Il fallait ce rendre dans un camp de base près de la côte pour ensuite aller sur île en peux plus bizarre. Aussitôt le signal de départ donner le groupe de Ninja ce mit en route pour le camp de base qui se situait à 1 jour et demi du village.


Au départ la cadence était assez simple pour les deux Genin qui arrivait à suivre, mais très vite un Chounin força la marche pour arriver le plus vite possible, ce Chounin n’était autre que Uzumaki Kitaï le petit fils du célèbre Uzumaki Naruto. Au bout d’une journée la cadence était toujours la même, mais Kylith réussissait à suivre quand même. Ce que permettait à Kylith de suivre était qu’il arrivait à trouver les bons endroit ou aller sans perdre trop d’énergie, mais contrairement au Chounin et Jounin présent il n’avait pas autant de chakra donc il avait plus de mal à sauter aussi loin qu’eux. Le groupe fit plusieurs pause surtout à cause des deux Genin présent dans le groupe. A un moment le jeune Kitaï qui était le chef du groupe pendant le voyage essaye d’encourager les plus faible du groupe. Après ces brève parole Kylith donna l’impression d’être un peux mieux qu’avant, mais juste après ils firent un pause de plus ou la Kitaï s’énerva un peux auprès du groupe. D’un coup Kitaï s’élança seul, mais Kylith le suivit sans rien dire, car son Nindo est de défendre le village comme l’avait son père avant lui et comme il savait que l’endroit ou ils allaient grouillait de personne voulant nuire à tout village quel qu’il soit, il était obliger de suivre Kitaï et sa volonté était encore plus renforcer. Quelque heure plus tard Kitaï dit que le campement était plus qu’à un kilomètre et que tout le monde devait donner ses dernière ressource, se que fit Kylith. Ils arrivèrent enfin au campement, Kylith tomba de fatigue après ce dernier effort fourni, mais après une bonne journée de repos il sera de nouveau sur pied.


[HRP : Désoler je sais post cours, mais ça va faire presque 1 ans que je n'ai pas RP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ôsaku Momo
Chuunin de Kami
Ninja de classe moyenne.

Féminin Messages : 18
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Points de missions: 0
Affinités élémentaires: Suiton
Village d'origine: Kamigakure no Satô

MessageSujet: Re: [Event n°1] Arrivée au campement !   Mer 24 Mar - 23:58

Momo était rentrée d'une mission d'espionnage la veille. A peine arrivée, elle fut conviée à rejoindre les ninjas de Kami déjà partis pour une mission de première importance. Il fut donc convenu qu'elle parte à leur rencontre dès le lendemain à l'aube. Il lui faudrait parcourir toute la côte septentrionale du continent, tout un parcours en soi. Les détails ne lui avaient pas été confiés, apparemment, l'heure était à la hâte. On lui exposerait toutes les informations nécessaires une fois arrivée sur place. Momo pouvait déjà deviner que ça ne serait pas de tout repos. Elle ressentait très clairement la tension qui hantait ses interlocuteurs et l'air sentait les conflits à venir. L'ère de paix instaurée par les villages shinobis semblait mise à mal. Par quoi, elle ne le savait pas encore. Mais ce n'était qu'une question de temps. Avec un soupir, la Chuunin noua une petite bourse rebondie, pleine d'un poison en poudre fort utile que ce soit durant les combats ou au cours de missions d'infiltrations. C'était le dernier composant de son paquetage. Avant d'aller dormir, elle vérifia une dernière fois si rien n'avait été oublié : des vivres, des vêtements de rechange, son matériel de soin, ses poisons, des rouleaux et des parchemins, des senbons, sa boussole (indispensable car elle était bien incapable de lire une carte), son ordre de mission qu'elle ne savait de toute façon pas déchiffrer, sac de couchage et quelques autres petites choses peu importantes. Tout était bien là, elle pouvait aller se reposer. Demain, il faudrait se lever tôt et elle aurait une très longue route devant elle. Alors autant qu'elle soit en forme. Le tout était de progresser avec méthode.

-----
Le soleil n'était pas encore levé lorsque la jeune femme se réveilla, ses piles rechargées. D'un bon, elle se leva. Elle ne prit cependant pas la peine de se préparer pour son jogging matinal. Elle allait s'en exempter aujourd'hui, la marche qui l'attendait suffira amplement pour le maintient de sa forme. Une rapide douche glacée finit de la réveiller complètement. Momo prit un petit déjeuner solide, plus que de coutume : elle voulait économiser au maximum ses vivres pour son voyage à venir et pour cela, elle faisait le plein de nutriments avant de partir. Le début du trajet de Momo fut accompagné par les premières lueurs du soleil levant. Ce n'était pas le plus difficile, sortir du village et s'engager dans les montagnes, même un ninja possédant encore ses yeux pouvait le faire en aveugle. La suite était moins drôle. Franchir les montagnes qui cernaient le village caché des Dieux n'était pas une mince affaire. La Chuunin se repérait facilement bien que le trajet soit ardu. Tendant l'oreille, elle percevait chaque mouvement de cailloux provoqué par le vent. Cela l'aidait à ne pas marcher droit dans un ravin ou contre un énorme rocher. Traverser les montagnes pour atteindre le large lui prendrait une journée. Ensuite, longer les côtes jusqu'au campement de base serait beaucoup plus simple et rapide. Le chemin le plus court aurait été de traverser toutes les montagnes dans en ligne droite, directement pointée vers l'ouest. Cependant, pour Momo, c'était bien plus rapide de bifurquer d'abord vers la mer. Les montagnes la ralentissait de trop, il lui fallait beaucoup trop de concentration pour simplement les franchir.

La jeune femme fit une première pause alors que le soleil avait déjà entamé sa descente vers l'horizon. Elle soupesa sa gourde qu'elle avait déjà vidée d'un tiers. Elle savait qu'elle croiserait un torrent se déversant directement dans la mer dès ce soir si elle n'avait pas trop dévié d'orientation. Elle piocha une brioche et un morceau de viande séchée et se sustenta rapidement. Elle voulait avoir franchi les montagnes avant la nuit. La Chuunin reprit donc très rapidement son voyage. Gravir et descendre des pentes demandait de l'énergie. Ses muscles commençaient à le lui faire savoir. Elle mit de côté l'annonce des premières crampes et sortit sa boussole de sa poche. Du bout des doigts, elle suivit son oscillement : elle ne s'était pas trop éloignée de sa direction, c'était bien. Après une longue gorgée d'eau fraîche, Momo était repartie.

L'après-midi avança à la lenteur d'un escargot. La jeune femme avait l'impression qu'elle n'avançait pas. De plus, faire un tel trajet seul était assez éprouvant moralement. Privée de sa vue, elle guettait constamment un bruit suspect pour éviter une quelconque attaque de bandit de grand chemin. La plupart du temps, ils ne cherchaient pas à identifier leurs victimes avant de les attaquer si elles étaient seules. Ils avaient tendance à se surestimer un peu sur ce point d'ailleurs. La ninja n'eut pas à affronter de tels personnages peu scrupuleux. Elle en fut soulagée. Se fatiguer inutilement aurait ralenti son voyage et elle serait arrivée fourbue. Et un tel rassemblement de ninja ne cherchait pas des membres fatigués mais plutôt au plus haut de leur forme.

Le soir arriva péniblement et l'odeur salée du large parvint aux narines de Momo. Elle n'était plus très loin de son objectif pour cette journée. L'air se faisait plus humide et la ninja percevait du coin de l'oreille le bruit caractéristique de l'eau torrentielle se répercutant contre les rochers. Plutôt que de laisser sa boussole la guider, elle suivit son ouïe qui la mena fort aisément auprès du cours d'eau. La Chuunin remplit sa gourde vide depuis un bon moment déjà et se désaltéra à même la source. Elle en profita pour se rafraîchir le visage et passer de l'eau sur sa nuque. Ça faisait du bien ! Le plus dur était passé pour la ninja. Elle avança encore jusqu'à sentir la texture du sable sous ses pieds. Elle se permit alors de se laisser tomber assise. Penchée vers l'arrière, ses mains soutenant tout son poids, Momo prit le temps d'apprécier l'air marin, cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus voyagé jusqu'ici et l'odeur salée des algues lui plaisait toujours autant, bien plus que celle plus poussiéreuse du mont Rakuraï qui avait l'art de la faire éternuer en tout cas. Après un nouveau repas léger et rapide, Momo déplia son sac de couchage noué par-dessus son sac à dos pour se préparer un petit nid douillet. Elle n'alluma pas de feu, prit soin de camoufler ses empreintes de pas pouvant mener des inconnus jusqu'à elle et s'endormit d'une seule oreille, bercée par le son paresseux des vagues.

Ce fut le cri des mouettes, fort matinales, qui réveilla Momo. Elle s'étira longuement avant de se redresser sur son séant. Tâtonnant dans son sac, elle dénicha sa dernière brioche, un peu sèche et la mâchonna avec peu de conviction. Avant de reprendre sa route, elle revint sur ses pas pour à nouveau se désaltérer à même le cours d'eau et faire un brin de toilette. Elle vérifia si sa gourde était bien remplie et partit d'un bon pas. A présent, le trajet était tout facile, il lui fallait suivre la plage, vers l'ouest. Une dernière vérification sur sa boussole et c'était parti. Cette partie du chemin se fit beaucoup plus simple et surtout plus rapide. Momo se surprit même à ralentir son rythme pour apprécier l'atmosphère paisible que dégageait les plages désertes du nord du continent. Elle savait que les autres shinobis empruntaient un chemin beaucoup moins agréable. Aussi, elle profitait de son petit privilège. Si elle avait du suivre le gros des troupes de Kami, elle aurait été obligée de prendre l'itinéraire habituel, à travers les montagnes. Mais dans ce cas, elle n'aurait pas eu à se concentrer sur la position des potentiels ravins. Le pas de ses camarades aurait suffit à lui indiquer le chemin.

La ninja sentait le soleil briller de plus en plus fort au fur et à mesure que la matinée avançait, elle ne devrait plus tarder à arriver au campement, à présent. Une heure ou deux de marche supplémentaires et elle fut interceptée par des vigiles qui patrouillaient dans un périmètre de deux kilomètre autour de sa destination. Elle présenta son bandeau sur lequel se trouvait l'insigne de Kami d'un geste de la main. Après plusieurs questions destinées à l'identifier comme une amie, elle put passer et enfin pénétrer dans le campement. Le bruit des ninjas se préparant au combat résonnait partout autour d'elle. Elle sentait très clairement la sensation d'appréhension mais aussi d'excitation avant un combat traverser tout l'endroit. Sans avoir pu avoir tous les détails de la manœuvre prévue, Momo pouvait déjà dire que le combat n'était pas qu'une simple possibilité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encrevolatile.freehostia.com
avatar


Sasurai Juri
Genin de Kami
Ninja en formation.

Féminin Messages : 74
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Points de missions: 1
Affinités élémentaires: Raiton
Village d'origine: Kami Gakure no Sato

MessageSujet: Re: [Event n°1] Arrivée au campement !   Sam 27 Mar - 15:17

    Une petite balade dans les montagnes et les dunes.
    « Courir, marcher, toujours avancer et ne jamais perdre espoir. »


    Les pâles rayons de l’aube faisaient voir ses lumières qui commençaient à faire partir la douce nuit. On entendait des petits cris d’oiseau qui chantaient au rythme du vent et du temps. Dehors, dans la ville, on entendait un remue ménage, oui ce qui était pour vous habituel mais ce remue ménage ne venait pas des villageois mais des ninjas. Les ninjas qui avaient sur leur dos des sacs qui faisaient presque leur poids avançait en direction de la sortie du village. Ils faisaient du bruit, ce qui accentuait les rumeurs des commerçants ou commères du coin. Beaucoup parler de mission donner par le Kamikage et d’autres t’excursion pour que les ninjas s’entrainent d’avantage. Qui avait raison ? Que se passait-il pour autant de ninjas partent en direction inconnu ? Oui, les commérages faisaient rage comme le dit son nom, mais les seuls qui le savaient vraiment étaient les ninjas qui partaient et surtout le Kamikage. Mais dans ce grand groupe de combattants, on voyait une jeune genin, d’une beauté très belle et d’un sac assez grand. Elle regardait droit devant elle et on pouvait y lire dans ses yeux de la lassitude mais aussi de l’excitation pour être hors de Kami. La jeune fille se rappelait très bien de ce qu’avaient dit ses supérieurs :

    « Chers Genin, en ce moment même vous allez pouvoir vivre quelques choses d’unique dans votre vie ; Faire parti d’une mission. Cette mission est pour le bien fait de Kami et de tous les villages, ce qui veut dire qu’il y aura des ninjas de Konoha et de Kiri. Le point de rendez-vous et les steppes arides où se trouvait avant Suna. Ce voyage qui durera un jour et demi, fera comme première étape un regroupement pour commencer la mission. Il a pour but de savoir ce qui se trame sur une île interdite. Maintenant je vous demande, chers jeunes ninjas, chers futurs générations qui formeront l’armée de Kami de bien vouloir être à l’aube devant les grandes portes de Kami pour y partir. Ceux qui n’y viendront pas seront considérés comme des nouilles ou des peureux. Je vous souhaite un bon voyage et surtout attention à vous. Mon collègue vous fournira des informations supplémentaires sur le matériel qu’il faut emmener. »


    Juri avait appris ça avec un certain sourire et c’était dit direct ; « Je serais là, à ce voyage pour y voir les paysages d’autres pays et d’îles. ». Même si elle savait que ce voyage ne sera pas sans peine ou autre, elle était avant tout un ninja, quelqu’un qui est courageux et qui ne doit en aucun cas fuir à son devoir. En ce moment même, elle était là, au milieu de cette foule de ninjas, qui marchaient en direction des portes de Kami, elle soupirait déjà, elle détestait être au milieu de pleins de gens. Même si cela doit devenir une habitude vue que cette mission regroupera une tonne de ninjas des trois pays. La Genin devra faire face à la foule et essayer d’oublier sa solitude.

    Après des minutes pour faire à peine cinq cent mètres, elle se trouvait en face des grandes portes du village, elle vit qu’il y avait déjà des groupes. Un jeune Chuunin l’appela :

    « Toi là ! Viens ici, tu seras dans ce groupe !
    - Toi, elle a un nom qui est Juri, puis j’arrive, désolé d’arriver un peu en retard mais quand il y a foule on ne peut rien faire.
    -Ok, Juri ! Je vois que tu as un fort caractère, enfin cela est bon à savoir. »


    La belle alla se mettre dans le groupe où le Chuunin l’avait dit, elle vit qu’on la regardait avec curiosité, pourquoi ? Aucune idée, peut-être par sa beauté ou alors pour son caractère qui était des fois assez fort et directe. Elle assumait parfaitement son caractère puis elle trouvait que c’était mieux de le dire haut et fort que le pensait comme une idiote. Un jeune genin de son village vient se mettre assez près d’elle, il la dévisageait du regard, pas méchamment mais de façon gênante. Celui-ci lui dit :

    « Quel culot ! Répondre à un ninja plus haut que soit ! »

    Juri assez étonnée le dévisagea aussi, lui il n’avait pas de culot de lui adresser la parole pour lui dire ses défauts. Elle se rapprocha encore plus de lui et dans son oreille et elle y glissa quelques mots :

    « Apprends déjà à me respecter au lieu de me faire des remarques comme celle là ! »

    Elle émit un sourire avant de s’éloigner vers la tête de groupe. Pourtant dans sa réponse pour ce jeune homme, elle l’avait dit avec calme et sans s’énerver, ce qui était assez rare. Mais elle se souvient qu’elle allait devoir voyager et alors économiser sa salive car après on peut avoir soif. Elle se mit à suivre pour ne pas être en fin de groupe, elle aimait être devant, voir avant tout le monde ce beau paysage, même s’il y avait ce Chuunin devant elle, mais elle s’en fichait un peu. Personne ne peut lui parler comme il l’a fait, elle aime qu’on la respecte car même si elle n’est que Genin, tout humain, tout être doit respecter autrui.

    ***

    La jeune et belle Juri Sasurai continuait son accensions avec les autres de son groupe, bien sûr cela se faisait avec bonne humeur et elle rigolait de bon cœur, pourquoi ? Elle ne le savait pas elle-même mais elle pensait qu’il fallait mieux rire que de faire sa solitaire avec les autres. Même si le début de son voyage n’avait pas très bien commencé par sa franchise, on l’appréciait bien et même ce genin avait dit qu’elle était fort sympathique pour quelqu’un de ce caractère. Elle passait en ce moment les grandes et belles montagnes de la région de Kami qui la séparait de l’étendue forestière et des steppes arides. Un long périple à cause des montagnes qui faisait que monter et descendre. Mais ils avaient de la chance tout de même, car la montagne cache beaucoup de merveille comme des sources de délicieuse eau et des paysages à vous couper le souffle. Ces montagnes qu’elle regardait avec découverte car pour tout vous dire, elle ne connaissait que Kami, la ville et non tous ses alentours de relief. Même si depuis toute petite, elle a rêvé de voyager et de découvrir le monde et toutes ses facettes, elle aimerait être libre comme l’air et pouvoir vivre en temps que voyageuse du monde. Mais est-ce que cela pourrait aller avec sa destinée de ninja de Kami ? Non, peut-être pas, mais elle le sait, un jour, elle ne sera sous l’ordre de personne et vivra chaque jour comme chaque bouchée d’un bon chocolat. Oui, vivre le jour, le jour et ne jamais repenser au passé pour ne pas perdre de l’eau de notre corps.

    Elle continuait de suivre le rythme sans perdre un morceau du paysage, ils arrivaient bientôt à la fin des montagnes mais ils arrivaient aussi bientôt à la fin de la belle journée. Oui, le soleil commençait à décliner même malgré l’agacement de la belle. Elle aurait voulu que la journée se poursuive même si certains de ses camarades s’essoufflaient aussi rapidement qu’un nuage avec une grosse pluie qui au bout de cinq minutes n’avait plus d’eau. Oui, elle était l’une des seules à suivre ce rythme de marathon, un marathon d’un très bon niveau et mais qui suivait bien car pour suivre ce rythme il fallait courir assez rapidement. Juri qui avait toujours eu une bonne endurance cela ne la faisait point souffrir au contraire ça la faisait assez sourire de courir sur des roches et de voir quelle était comme ses grands ninjas qui étaient au devant des groupes. Oui depuis le début, elle était juste à quelques centimètre de ce Chuunin, même si celui là regardait des fois derrière lui et qu’il était à chaque fois stupéfait de voir que cette belle jeune fille suivait l’allure malgré ses montés en puissance. Mais elle fit que les montagnes prenaient fin et qu’on voyait une étendue de forêt et vraiment plus long du sable à perte de vue. Si elle pourrait, elle prendrait en photo dans sa mémoire ce beau paysage. Elle n’avait jamais vu de vrai forêt et de vrais étendus de sables. C’était sa première fois mais comme on dit, il faut une première fois à tout et cela, elle l’avait compris. Par instinct elle se tourna vers Obake Kotori, pourquoi ? Elle ne le savait pas, mais elle voulait voir s’il regardait aussi ce paysage. Bien sur elle ne put le voir que brièvement car on l’appelait déjà.

    « Juri ! Viens ici, il faut que tu aides à faire un camp pour dormir même si tu peux être fatigué c’est ton devoir du jour comme vous autres. Il pointa d’autres genin dont le jeune homme qui au début lui avait fait une remarque.
    - Ok, mais vous savez, je ne suis pas du tout fatiguée !
    - Alors c’est parfait ! Nous avons notre petite Genin au top de sa forme ! »


    Il émit un rire, avant de dire ce que chacun de nous devait faire, on n’était pas les seuls à avoir des ordres car certains Chuunin ou autres devaient commencer à faire leur ronde de garde. Même si les Genin avaient un sale boulot, Juri préférait faire cela pour après bien dormir. En plus d’une heure, elle avait fait son devoir, il était presque vingt et une heure, elle prit un peu de sa nourriture dans son sac et s’installa sur sa couette pour faire un somme.

    ***

    Deuxième jour, à peine que les faibles rayons du soleil soit levé, tous les ninjas étaient déjà près à partir pour parcourir les dernières heures de leur voyage pour les steppes arides. Juri qui avait passé une bonne nuit même si celle-ci avait été assez froide car on se trouvait toujours au pied des montagnes et que le climat est très froid par rapport au reste du chemin qui nous reste. Même si dans son sac de voyage, elle avait prévu des habits de rechanges pour chacun des endroits où elle allait, elle savait qu’elle avait toujours oubliée quelques choses. La belle qui avait toujours sa place habituelle juste derrière de ce Chuunin aurait aimé lui passer devant pour que la marche soit encore plus vite et qu’on soit les premiers là-bas. Mais ce Chuunin qui était assez feignant, gardait la même allure, mais il remarqua le regard de Juri oppressant qui signifiait son envie d’aller un peu plus vite. Il répondit :

    « Bon, juste pour te faire un peu plaisir, nous allons aller un peu plus vite. Mais attention après cette bonne course, on ira moins vite, mais sache que je le fais juste pour voir ton sourire et non ton air ennuyant.
    -Merci. »

    Elle émit un sourire aussi magnifique que d’habitude et se mit à suivre l’allure de ce jeune Chuunin, c’est vrai qu’on allait assez rapidement et même les groupes de derrière suivaient le rythme. Mais j’entendais dans chacun de ses groupes, des grognement ou des plaintes comme : « Je suis mort ! On ne peut pas aller moins vite ! » mais ses plaintes étaient toujours répondus : « Si tu n’es pas content, tu avais qu’a resté chez toi ! ». Ce qui faisait assez rire Juri et même pleins d’autres. Ce même Genin n’était pas très d’elle, il se rapprocha un peu avec un peu de mal car il respirait assez fort. Il dit d’une voix amusée :

    « Je trouve que tu es assez forte pour embêter le monde, non ?
    -Oui, je trouve aussi, mais je pense que c’est mieux d’aller vite car on y sera plus rapidement à cet endroit !
    -Oui, parfaitement raison ! »

    Il se mit à mes côtés et suivait malgré tout le rythme avec mal mais avec du courage. Oui, la belle pouvait voir que ce jeune genin n’avait pas une très bonne endurance mais un très bon courage. Mais d’un côté un ninja doit être toujours courageux et surpasser ses limites même si cela est des fois impossible. Mais comme la jeune fille le dit si souvent : « L’espoir fait vivre. », une phrase qu’elle disait à chaque personne qui s’obstinait à dire que cela était impossible. Mais il ne faut pas penser qu’elle n’avait jamais cette pensée négative car cela arrivait souvent et elle se le répétait elle-même dans sa tête.

    L’étendue de forêt qui prenait presque fin, faisait assez plaisir à la belle car pour tout vous dire, la forêt ne lui plaisait pas trop même si elle avait de superbe odeur, il y avait une atmosphère assez bizarre et qui montrait qu’elle n’était jamais calme. Cela lui déplaisait car elle aimait le calme, oui la solitude même si au ce moment elle y faisait face, un combat acharnait mais qui montrait son goût pour accomplir au bien cette mission. Elle regardait l’horizon pour apercevoir les dunes de sable, oui, elle était assez pressée de monter dessus et de voir la sensation que cela peut faire même si elle ressentait déjà la chaleur. Sa course a travers la fin de cette forêt lui portait déjà de plus en plus les odeurs, elle savait que dans à peine dix minutes, elle marchera sur ses dunes. Ce qu’elle pensa, se fit, le soleil qui était haut dans le ciel montrait qu’il était déjà douze heure, en à peine six heures il avait traversé la forêt puis il commençait la fin de leur voyage. D’après le Chuunin, il leur restait à peine une heure de marche pour arriver au point de rendez-vous. Les genins qui s’en réjouissaient que ce voyage prenne fin, Juri fit mine d’être assez contente même si ça lui faisait ni chaud ni froid cette fin de voyage. Mais le Chuunin rajoute quelques choses, qu’à la fin de cette première étape, ils leur resteraient encore un autre voyage. L’atmosphère qui se réjouissait de cette fin se calma vite à cause de cette nouvelle, on entendit quelques murmures de plainte puis cela se calma. La route qui était plein de dune et de sables se continuait dans un silence presque total car on entendait chaque pas de chaque personne.

    Après une heure de marche, Juri aperçut un petit regroupement de pleins de ninjas, elle reconnut par leur bandeau, les ninjas de Konoha et de Kiri. Elle fit un sourire, elle était assez contente d’être arrivée même si elle devra supporter tout ce monde, dans un tel endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event n°1] Arrivée au campement !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event n°1] Arrivée au campement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Chi : Naruto's Inheritance :: Reste du monde :: Steppe aride-



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit