...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri   Mar 23 Fév - 20:40

_ In Game

    ~ ° Nom : Karasu (烏, Corbeau)
    ~ ° Prénom : Izaki
    ~ ° Âge : 17 ans
    ~ ° Taille | Poids : 179 cm | 58 Kg
    ~ ° Sexe : Masculin

    ~ ° Village : KiriGakure no Sato
    ~ ° Grade : Chuunin

    ~ ° Nindô : Se venger de ceux qui ont tué son père, par n'importe quel moyen.

    ~ ° Description Physique :


      Une grande ombre inspirant le froid et l'effroi à chacun de ses pas, pas qui résonne comme le glas lorsqu'il percute avec fureur le sol. Une ombre vivante, sombre, sinueuse, mystérieuse et comme toutes les autres inconnues. Imposant dans une apparence de glace et inébranlable, assez grande et pas spécialement maigre, ni large, l'adjectif qui irait le mieux serait « mince ».

      L'ombre obscure observé au loin avance peu à peu. Effectivement, son surnom d'ombre le décrit particulièrement. Un jeune être, un jeune homme aux environ d'une vingtaine d'années. Une peau blanche, pâle et froide, en parfait contraste avec le reste de ses vêtements, l'impression d'être gelé lors du moindre frôlement, contact avec cette peau de glace, une peau finalement dénué de vie, la peau de la mort. Mais peut-être est-ce son visage le plus effroyable, pouvant pourtant être perçut comme tendre, tout dépend de l'air et de l'impression qui se dessine dessus, tristesse, haine, passion, joie pourquoi pas, de fines lèvres, presque imperceptibles de près comme de loin, légèrement plus foncé que sa peau, un peu plus rosé mais pas trop. Un nez sans importance à la différence de ses yeux. Un regard toujours ou presque de marbre lorsque ses yeux sont bleus de glace, nettement plus terrifiants et effrayants lorsqu'ils deviennent rouge sang, un regard infini et si indescriptible, non la couleur de ses iris ne change pas selon le temps comme pour d'autres personnes, il ne s'agit pas d'un Dojutsu, c'est l'humeur guidant les pas du jeune qui en fait ainsi, faisant fortement ressortir cette personnalité changeante de l'être, de l'âme se cachant derrière ce costume charnel. Pour finir la description de son fin visage, il faudrait parler de sa chevelure: des cheveux assez fin et peut être « soyeux » d'une couleur noire comme la nuit.

      Dans un sombre costume noir, à la fois si unique et pourtant si commun finalement, de ses vêtements ressort d'ailleurs particulièrement sa personnalité, froide et secrète. Un simple et sombre pantalon de tissu ou de toile, ni trop large ni trop serré sans nul doute pensé dans le simple but de mouvement large et facile, couvrant certainement particulièrement le froid et protégeant des chaleurs. Les chaussures également se devait alors d'être imposante, après tout c'est sa manière de marcher avec détermination qui l'imposait bien avant. Des bottines, elles aussi obscures, montantes jusqu'aux tibias, permettant les courses sur terre plate ou non. Avec la même simplicité, son tee-shirt, bien que lui, un peu plus serré et collant au corps, aux manches courtes et permettant bien évidemment une agilité de mouvement particulièrement intense. Finalement, un tee-shirt pas très visible, puisque caché par une longue veste, peut être de cuir, ou autre... De toute manière légère et souple, elle aussi sombre comme la nuit, pour la majeure partie du temps fermé, tout comme l'être qui la porte. Une tunique avec les gants semblant de même matière mais peu importe, ce n'est juste qu'un gadget de délicatesse et d'un symbole ne voulant pas laisser de trace...

      Il n'en ressort pas moins que finalement, le moindre détail de son corps est tourné vers le charisme. Tout est fait et pensé pour faire de cet homme quelqu'un d'imposant et qu'on respecte, qu'on peut et qu'on doit craindre. Chaque détail compte et aucun n'est négligé. Peut-être une manie, mais l'on peut également souligner le côté soigné de ses vêtements: très peu sali, voire pas du tout, que se soit coté haut tout comme coté chaussure.



    ~ ° Description mentale :

      Dix-sept ans... Il n'y a pas de quoi se faire passer pour une personne plutôt ancienne, voulant faire croire qu'il a beaucoup d'expérience dans tous les domaines. Bien au contraire, il s'agit plutôt d'un âge ou l'on commence réellement à vivre, peut-être à s'ouvrir vraiment aux autres et au monde. Mais bon, il ne faut pas mettre de côté le petit morceau de vie que l'on vient de vivre, l'enfance tout comme l'adolescence nous forge en temps qu'homme...

      D'une nature exceptionnellement calme, très loin d'aimer faire de beau discours, que ce soit pour une occasion spéciale ou dans n'importe qu'elle autre circonstance. Il ne faut pas croire que ça ne lui arrive jamais. Après tout, ce n'est pas parce que l'on n'aime pas parler et se montrer que l'on ne le fait pas. De plus, il faut bien parfois se forcer à en faire quelques-uns pour motiver ses troupes, les remuer un peu. Non ce n'est pas vraiment par timidité, car il ne l'est pas, il n'a pas peur de prendre la parole quand il le faut mais s'il est calme, c'est parce qu'il n'aime pas prendre la parole pour rien. Pour lui les mots sont des armes à utiliser avec précautions, les plus puissantes du monde pouvant faire et défaire des empires. Comme il ne croit que ce qu'il voit, il ne croit pas aux paroles sans actes. C'est un manque de confiance total envers les autres, pas vraiment envers lui-même, il n'aime pas les gens ou du moins les autres ce qui fait de lui un être vivant dans une certaine solitude. Mais bon, il ne faut pas voir le mal partout. Cette solitude lui apporte finalement le plus grand bien, lui permettant de réfléchir car il aime la réflexion. Il n'est pas du genre, et en est même très loin, à être impulsif. Et s'il arrive qu'il fasse ou qu'il donne l'impression de le faire, ce n'est pas qu'il n'a pas réfléchi, c'est juste une marque de confiance en soi, il sait pertinemment ce qu'il a à faire finalement, peu importe le danger ou même les erreurs. Il est d'une optique à croire qu'il y a toujours quelques choses à faire pour s'en sortir, même dans les pires moments, des plus désespérés aux plus apocalyptiques.

      Enfin soit, même s’il est très calme, cela ne lui empêche pas de parler et encore moins de s’énerver. Dans ce dernier cas, il est plutôt du genre implosif, c'est-à-dire à garder toute sa haine ou encore sa colère au fond de lui afin de se venger de l’auteur de tout ceci. Car oui, il a également l’esprit vengeur, la vengeance envers les autres lui donne un bien fou, estimant qu’il ne faut pas faire aux autres ce que l’on ne voudrait pas que l’on nous fasse, il pense donc que chacun doit subir une vengeance, ceci encore n’est qu’une question de point de vue, changeant selon les gens et les physiologies. Et puis après tout, l’expression de la colère chez les gens se fait par diverse façon. Le cœur est si imprévisible.

      Son esprit de groupe ? On ne peut pas dire qu’il en est un. Il est d’une nature solitaire par choix, pensant que de toute façon la compagnie des autres ne causerais que des ennuis, plus ou moins graves mais des problèmes de toute façon. Et s’il lui arrive d’être avec d’autres, ce n’est juste que temporaire. La majeure partie du temps il se sert des autres pour profiter de leurs actions afin de baser les siennes dessus et ainsi, prévoir en quelque sorte son avenir et le cours des choses dans le monde.
      De part son jeune âge, il se pose de nombreuses questions sur ce qui lui arrive et ce qui tourne autour de lui. Assez curieux en règle générale, il sait qu’il peut obtenir de nombreuses questions à ses réponses alors quand il veut quelques choses, il est plus ou moins certain d’y arriver. Il est né avec la détermination et l’ambition dans les yeux, c’est une grande chose qui lui permet de ne pas baisser les bras. Comme tout être, il a ses forces et ses faiblesses. Bien que cela peut être vu comme une force, sa confiance en soi peut se retourner en une faiblesse, n’ayant pas peur de tourner le dos à un adversaire à ses risques et périls par exemple.



    ~ ° Histoire :

    ~ ° Procréation et Nouvelle naissance d'un enfant de KiriGakure no Sato ° ~


      Il était un peu plus de vingt-deux heures et la nuit était déjà depuis bien longtemps tombée, le soleil laissant place à une pleine lune qui était le seul point d'éclairage de KiriGakure et des autres endroits de la terre de Yuukan. Se promenant au bord d'un lac où calme et beauté se côtoyaient en harmonie, deux êtres d'une trentaine d'années se tenaient par la main, se resserrant parfois pour se donner de tendre baisers amoureux et passionnés. Ils marchaient depuis des heures, se racontant des mots doux, des plaisanteries et autres paroles que se prononcent deux amants quand soudain, l'homme lâcha la main de sa concubine pour passer son bras autour de sa taille, la rapprochant ainsi de son corps. Il lui chuchota quelque chose à l'oreille qui fit légèrement rire la jeune femme qui l'accompagnait puis elle fit mine d'acquiescer par un large sourire et un hochement de tête. Là, près du petit lac, commençant à se coucher dans une herbe fraiche, les deux personnes se déshabillèrent pour passer à un acte particulier, celui de l'amour...

      Quelques jours suivant cette soirée, la belle Sayura appris une grande nouvelle: elle était enceinte ! Elle se précipita alors pour annoncer cet événement à Magato, le futur père. Ce dernier prit ceci très bien, ayant même les larmes aux yeux en sachant l'avenir radieux et riche en émotions qui l'attendait avec l'arrivée de cet enfant. Durant plusieurs mois, le ventre de Sayura gonflé à vu d'œil, les contractions débutaient depuis peu et la naissance du petit garçon, et oui car cet enfant serait un petit bonhomme, allait être imminente. Il allait s'appeler Izaki et serait l'un des plus grands ninjas de KiriGakure, enfin c'est ce que son père voulait de lui. Le moment venu, Sayura fut emmené par son cher époux à l'hôpital où l'accouchement se déroula relativement bien, relativement car effectivement, un accouchement fait toujours mal même si tout se passe comme l'avait prévu les médecins. Ces derniers remarquèrent que l'enfant était en bonne santé tout comme la maman. Izaki fut alors placé sur le sein de sa mère, le premier contact qu'il eut avec le monde extérieur, quoi de plus sympathique pour un jeune garçon me direz-vous ? Les semaines suivantes, la petite famille était dans le bonheur le plus parfait qui soit, le futur petit ninja était pouponné, chouchouté, gâté et autres adjectifs de ce style, bref il s'était bien fait accepter dans le nouveau quotidien de Sayura et de Magato.



    ~ ° L'Enfance d'un Ninja raté ( 0 - 12 ans ) ° ~


      Les années défilaient rapidement dans la vie de cette petite famille toujours aussi heureuse depuis l'arrivée de cet enfant. Magato étant un ninja haut gradé dans le village, faisait de nombreuses missions capitales pour le village et apporté les revenus à la maison tandis que sa femme, elle, restait chez elle pour s'occuper de son habitation mais plus particulièrement de son fils ainsi que son éducation. Depuis sa plus tendre enfance, l'enfant fut éduqué aux bonnes manières ou à la parole en haute société. Qui plus est, sa mère faisait tout pour qu'il ait une bonne culture générale ainsi qu'une bonne connaissance du monde dans lequel il vivait: ses règles, son fonctionnement, etc. Cette "formation" avait pour but de mettre l'enfant dans les meilleures conditions possibles quand il allait entrer dans les hautes sphères de la hiérarchie ninja, faisant de lui une personne distinguée et non pas abrutie comme la plupart des ninjas de KiriGakure no Sato, fonçant dans le tas comme des kamikazes pour un pseudo honneur. Tandis qu'il recevait une éducation intellectuelle de la part de sa mère, les fois où son père ne travaillait pas étaient l'occasion pour lui d'apprendre à se battre comme un véritable ninja. Cependant, malgré tous les efforts qu'il faisait, le jeune Izaki était loin d'être un combattant hors-pair pour le moment. Cela devait être dû à son jeune âge, son cerveau se développant plus vite que ses muscles.

      Le jeune garçon, alors âgé de huit ans, fut intégré à l'académie ninja de Kiri pour devenir la nouvelle génération de Genin quelques années plus tard et un jour, il ferait partie de l'élite du village. Le garçon allait désormais passer beaucoup de temps dans cet établissement pour devenir un ninja méritant comme son père le désirait, de grands espoirs étaient fondés en lui pour continuer à faire vivre sa lignée. Pendant des années, Izaki enchaîna des cours théoriques et pratiques sur l'éducation et les bases de l'art ninja. Tout ça était intéressant mais bon, les cours sur la vie ninja n'étaient pas vraiment son fort, il n'arrivait pas à grand chose. Que ce soit pour créer un simple clone, une illusion ou changer son apparence, l'enfant ne parvenait pas à des résultats vraiment satisfaisants, tous ses essais se soldaient la majeure partie du temps par des échecs cuisants.

      Obligé de reconnaître son impuissance en matière d'art ninja pour le moment, il dû se résoudre à abandonner cette voie. Cette décision fut une énorme déception pour ses parents mais eux aussi devaient se rendre à l'évidence, leur enfant n'avait pratiquement aucun talent pour devenir ninja. Qu'allait-il devenir dans ce monde hostile où les civils sont des proies faciles pour qui est animé par l'appât du gain, de l'argent facile en rackettant ou en tuant ceux qui ne peuvent se défendre efficacement ?



    ~ ° L'effet papillon: petites causes, grandes conséquences ( 12 - 15 ans ) ° ~


      Après cette prise de conscience, l'adolescent resta des années sans rien faire, traînant dans les rues et les environs du village pour découvrir les secrets que cette terre et ses habitants conservaient, s'entraînant quelques fois aux techniques ninja par nostalgie. Durant tous ces mois où il ne faisait rien de "viable" comme le disait ses parents, la connaissance qu'acquérait le jeune homme devenait de plus en plus importante et les rares fois où il s'exprimait sur ses idées ou sur ce qu'il avait pu entendre sur d'autres, choses qui se révélaient toujours pleins de sens ou vrais, commençaient à attirer des oreilles et des yeux comment dire ... peu fréquentables. En effet, l'intellect et les informations d'Izaki faisaient de lui un indic' de choix pour les organisations de malfrats: les mafias. C'est pourquoi, il fut un jour approché par un indicateur de l'une de ces mafias qui lui proposa de devenir lui aussi un indic' en échange d'une rémunération. Tout ce qu'il avait à faire, c'était de donner quelques informations de temps en temps plus ou moins capitales en échange d'une somme d'argent non négligeable. Tout ceci s'opérerait bien sûr dans le plus grand des secrets. Repensant à son échec de l'académie ninja et du fait qu'il commençait à devenir petit à petit un adulte, et qu'il aurait donc dans quelques années à quitter son foyer pour vivre de ses propres moyens tout en ayant une source de revenus pour mener une vie convenable, Izaki accepta cette proposition.

      Les mois passaient et le jeune homme de maintenant quinze ans s'était fait des économies non négligeables grâce à ce petit job sans grande incidence pour lui. Cependant, une terrible nouvelle vint un jour sur le pallier de son foyer. Un des supérieurs de Magato, le père d'Izaki, vint à la rencontre de sa femme et de son fils avec une triste annonce: l'homme de cette maison était mort en combat. Ce fut un choc émotionnel très important pour la mère et son fils qui pleuraient à chaudes larmes. Après s'être un peu calmé de ce choc, le jeune garçon demanda dans quelle situation ce drame était arrivé. Quelle ne fut pas sa surprise quand il apprit qu'il avait été prit dans une embuscade dans les marécages par une bande de mercenaires, des ninjas renégats ayant étaient embauchés par l'un des réseaux de criminels du pays de l'eau. A cet instant, les pleurs du jeune homme laissèrent place à des émotions de honte et de colère. En effet, il avait donné des informations la veille à une mafia concernant un transport de marchandise dans les marécages. Cependant, il ne s'attendait pas du tout à ce que le réseau engage des mercenaires pour éliminer tout le monde, et encore moins à ce que son père s'y trouve, lui qui devait normalement être en mission à KonohaGakure no Sato. Malheureusement pour lui, Magato avait dû être réaffecté au dernier moment.



    ~ ° Une nouvelle voie: celle de la vengeance ! ( 15 - 17 ans ) ° ~


      Les jours suivants, après que Magato fut enterré, Izaki n'en pouvait plus de rester sans rien faire dans ce foyer où tout lui rappelait son père et la honte qui planait sur lui. Lui qui avait signé l'arrêt de mort de son propre père ! Après quelques jours de réflexions, Izaki voulait se venger mais savait très bien qu'il n'en avait pas les capacités, il se ferait certainement tuer en quelques secondes à la moindre intrusion dans le complexe de cette mafia. Qui plus est, fallait-il savoir encore où elle se trouvait étant donné que si même les autorités ninjas de Kiri ne l'avait pas trouvé, ce n'est pas un homme seul sans aucune maîtrise ninja qui allait pouvoir le faire. C'est pourquoi, il se décida a attendre: " la vengeance est un plat qui se mange froid ", non ? Pour cela, il allait devoir reprendre son entraînement ninja pour un jour être au niveau et ainsi rivaliser avec cette mafia.

      Sans perdre plus de temps, il parti avec hâte se réinscrire à l'académie et reprit les cours comme auparavant. Cependant, son attitude et sa détermination étaient désormais bien plus élevées qu'il y a quelques années, lorsqu'il n'était encore qu'un jeune imbécile. De tous les élèves de l'académie, il était certainement celui qui avait le plus envie de devenir un ninja. Jour après jour, nuit après nuit, il passait maintenant tout son temps à s'entraîner pour réaliser la première étape de son objectif. Il travaillait deux voir trois fois plus qu'un simple aspirant ninja pendant plusieurs mois, rattrapant ses anciennes lacunes en matière de maîtrise de chakra. Si bien qu'au milieu de sa quinzième année, il parvint enfin à obtenir le bandeau frontal avec le symbole du village de KiriGakure no Sato dessus, preuve qu'il était devenu un Genin dans ce village, un véritable ninja.

      Fraîchement promu dans la nouvelle génération de Genin, bien qu'un peu tardivement, il lui fallait désormais un nouveau nom ou surnom pour qu'il soit reconnu dans ce monde dirigé par l'argent. Ce nom serait " Karasu ", Corbeau dans sa traduction. Celui-ci était parfait pour ce jeune homme dans la fleur de l'âge. En effet, les Corbeaux sont des oiseaux solitaires qui savent calculer leurs chances de réussite contre un ou plusieurs adversaires, n'attaquant jamais sans pouvoir vaincre à la fin de l'affrontement. Ce sont les oiseaux qui annoncent la mort et Izaki espérait bien faire passer ce message quand il passerait: faire régner la mort dans les rangs ennemis, personne ne pourra lui résister quand il décimera un à un les mercenaires de ce pourri de mafieux ! De plus, le corbeau est le seul oiseau que l'on ne voit jamais en cage et pour cause, un Corbeau ne se laisse jamais enfermer, il préfère se laisser mourir que d'être privé de liberté. Ce dernier sens prenait lui aussi toute son importance: jamais rien, ni personne n'arrêtera un Corbeau vivant !

      Déterminé comme personne à apprendre et maîtriser à la perfection les arts ninja, il continua ses durs entraînements et participa activement à la vie du village pendant environ deux ans. Ses progrès fulgurants ainsi que la réussite de plusieurs missions plus ou moins vitales furent vite remarqués par la Rokudaime Mizukage qui appréciait cette attitude volontaire, combattive bien qu'un peu trop tourné vers le gain de puissance car effectivement, elle connaissait le passé de ce jeune homme et ce qui le poussait à se donner autant de mal mais elle ne pouvait rien y faire. Même si tout le monde avait remarqué son penchant vers la vengeance, personne ne pouvait nier le fait qu'Izaki était devenu un élément prometteur pour le village. C'est pourquoi, à l'aube de ses dix-sept ans, le Genin fut récompensé pour ses bons et loyaux services ainsi que pour ses capacités sur le terrain. Après une cérémonie où seuls quelques élus, dont le jeune homme faisait parti, et les hauts gradés du village étaient réunis, l'actuelle dirigeante du village donna une augmentation au Corbeau de Kiri, il passa de simple Genin au grade de Chuunin. Bien que cela ne soit qu'un titre honorifique, au plus profond de lui Izaki était fier de ce qu'il avait accompli étant donné qu'il venait de réaliser inconsciemment quelque chose: il grimpait les échelons de la hiérarchie ninja, comme l'avait désirait son père ! Un moyen peut-être pour lui de se racheter petit à petit une conscience...

      Quoi qu'il en soit, Izaki devenait de jour en jour beaucoup plus fort. Depuis peu, il avait emprunter la route de la vengeance, et il ne valait mieux ne pas être sur son chemin !




_ Infos Complémentaires

    ~ ° Prénom ou Surnom : Appelé moi H&M =)
    ~ ° Avez-vous lu le règlement ? : Oui
    ~ ° Où avez-vous connu le forum ? : Par un petit message reçu dans ma boîte mail
    ~ ° Vos disponibilités/horaires : Pratiquement tous les jours et principalement le soir.
    ~ ° Quels points aimeriez-vous voir améliorer sur le forum ? : Je ne vois rien à redire pour l'instant.


Dernière édition par Karasu Izaki le Mer 24 Fév - 0:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Obake Kotori
Fondateur - Scénariste
Jounin | Gardien de Kami

Masculin Messages : 126
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Points de missions: 0
Affinités élémentaires: Suiton
Village d'origine: Kami Gakure no Sato

MessageSujet: Re: Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri   Mar 23 Fév - 23:32

Premièrement, il me fait un grand plaisir de te souhaiter la bienvenue parmi nous!
Seras-tu notre premier membre validé Razz ?

Avant de compléter la lecture de ta fiche qui, dû moins à première vue, me parait tout simplement géniale, je dois te faire quelques petits commentaires.

Premièrement, change moi cette couleur horrible x) Blanc sur beige, sa me crève les yeux Razz

Ensuite, plus sérieusement, il y a un petit problème avec l'âge de ton personnage. Nous avions oublié de l'indiquer dans le modèle de fiche de présentation, mais pour un Genin, l'âge doit absolument être compris entre 12 et 15 ans.
Maintenant, deux options s'offrent à toi...Sois tu changes d'âge et par conséquent du modifies la fin de ton histoire ainsi que ton avatar (car le personnage de ton avatar n'a absolument pas l'air d'un enfant de 15 ans) ou bien tu tentes ta change pour l'un des rangs de Chuunin de Kiri. Si tu choisis cette deuxième option, ce que j'ai lu de ta fiche me permet de croire qu'aucune modification ne sera nécessaire pour obtenir ce grade, la qualité est présente.

Alors j'attends de tes nouvelles et pendant ce temps, je termine la lecture de ta fiche.

_________________
Italique = flashback, Gras = parole, Normal = narration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri   Mar 23 Fév - 23:48

Merci pour tes commentaires Kotori =)

J'ai changé la couleur comme tu me l'as demandé, c'est vrai que Noir sur Beige c'est beaucoup plus lisible XD, désolé d'avoir abîmé tes yeux (pourtant avec tes lunettes, j'aurai dû faire attention à ne pas aggraver ton cas = P).

Pas de problème pour l'âge, c'est vrai que n'ayant pas vu de limitation maximum, je me suis dit qu'un ninja ayant eu un peu plus de retard que les autres passerait quand même pour être Genin.

Mais pour tout t'avouer, ça me fait un peu lutter de devoir changer toute ma description physique en plus de la fin de mon histoire. J'aurai voulu commencer en tant que Genin pour monter tous les échelons mais tant pis, Chuunin c'est pas énormément plus avancé que Genin, ça fera l'affaire pour une fois, ça faisait longtemps que je n'avais pas débuté plus haut que Genin =).

Allons-y pour Chuunin de KiriGakure donc Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Obake Kotori
Fondateur - Scénariste
Jounin | Gardien de Kami

Masculin Messages : 126
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Points de missions: 0
Affinités élémentaires: Suiton
Village d'origine: Kami Gakure no Sato

MessageSujet: Re: Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri   Mer 24 Fév - 0:00

Le tout me plait très bien, je n'ai pas grand chose à ajouter.
Tu as un style d'écriture léger, mais pourtant plus qu'agréable à lire.

Avant de t'accorder ma validation, j'aimerais seulement que tu modifies légèrement ton histoire en revoyant à la baisse les âges (pour respecter le 12-15 ans des Genins) et aussi peut-être pour y glisser un mot sur ta promotion au rang de Chuunin vers la fin.

Une fois ceci modifié, tu auras droit à la première validation du forum Wink

_________________
Italique = flashback, Gras = parole, Normal = narration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri   Mer 24 Fév - 0:29

Voilà, j'ai rajouté un dernier paragraphe et modifié légèrement le 3ème paragraphe de ma dernière partie (15-17ans). J'espère que ça suffira =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Obake Kotori
Fondateur - Scénariste
Jounin | Gardien de Kami

Masculin Messages : 126
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Points de missions: 0
Affinités élémentaires: Suiton
Village d'origine: Kami Gakure no Sato

MessageSujet: Re: Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri   Mer 24 Fév - 0:35

Tout est maintenant parfait Wink

Tu as ma bénédiction, te voilà maintenant officiellement Chuunin de Kiri en plus d'être notre premier membre validé!

Je te file ton groupe et ton rang et tu peux désormais passer à la rédaction de ta fiche technique dans la tribune de Kiri qui apparaitra une fois que tu auras ta couleur.

_________________
Italique = flashback, Gras = parole, Normal = narration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri   

Revenir en haut Aller en bas
 

Izaki Karasu, le Corbeau de Kiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Chi : Naruto's Inheritance :: Start :: Registre des personnages :: Présentations validées-



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit